Économie circulaire : les professionnels du bâtiment se mobilisent

FFB, Capeb, Unicem ou encore FNBM se sont engagés pour améliorer la collecte et la valorisation des déchets du bâtiment.Dans un communiqué, les partenaires (*14 au total) rappellent s’être associés pour construire le cahier des charges d’une étude sur la manière de répondre efficacement aux objectifs fixés par la feuille de route économie circulaire (FREC). 

Après avoir transmis ce cahier des charges aux pouvoirs publics, la réalisation de l’étude entre dans sa phase opérationnelle avec, pour horizon, les travaux législatifs à venir sur la transposition des directives européennes « déchets », attendue pour le printemps prochain. 

Cette étude qui débutera le 4 décembre prochain vise la mise en place de scénarios permettant d’améliorer la gestion des déchets du bâtiment. Elle doit permettre d’améliorer l’utilisation des ressources disponibles en fin de vie des bâtiments, de faciliter et optimiser la collecte des déchets et de soutenir et développer les filières de réemploi, recyclage et autres formes de valorisation « dans le respect de la hiérarchie de modes de traitement des déchets ». 

Un état des lieux pour renforcer la filière

L’étude doit également permettre de revenir sur les forces et faiblesses de la gestion actuelle des déchets du bâtiment en France. Les partenaires vont tout d’abord s’atteler à faire un état des lieux de la filière de collecte et de traitement des déchets issus du bâtiment : quantification des flux et identification des filières de collecte et de traitement par type de déchets. 
L’état des lieux permettra, selon un communiqué, de tirer des enseignements en s’appuyant sur les initiatives françaises et européennes. 

Sur la base de cet état des lieux, une analyse stratégique de différents scenarii sera effectuée. Le but, rendre plus efficace la collecte et le traitement des déchets « afin de tendre vers un modèle d’économie circulaire ». 

« Les conclusions de cette étude viendront alimenter les réflexions des pouvoirs publics autour des réponses, éventuellement législatives, de nature à faciliter l’atteinte des objectifs de la FREC », conclut le communiqué. 

*Les partenaires du projet : AIMCC, Capeb, CGI, FDME, Federec, FFB, Fnade, Fnas, FNBM, FND, USH, SEDDRe, SNEFiD, Unicem.


Modéré par : Webmaster GPC

Autres actualités dans "Générales"

L’économie circulaire entre à la business school

Publié le 11 déc. 2018 - 17:15

Façonnée par la transformation digitale, l’impression 3D et la robotisation de la production, l’industrie du futur se cherche aussi de nouveaux modèles économiques plus durables. Comme l’exprime le Premier ministre Edouard Philippe (...)

Paris dévoile son deuxième plan d’actions pour l’économie circulaire

Publié le 11 déc. 2018 - 16:46

Depuis 2015, la ville de Paris s’est engagée dans le déploiement d’une politique d’économie circulaire ambitieuse. L’adoption du premier Plan économie circulaire de Paris et de la première feuille de route économie circulaire (...)

LES MONNAIES LOCALES CITOYENNES : PIERRE ANGULAIRE DE L'ÉCONOMIE CIRCULAIRE

Publié le 11 déc. 2018 - 14:45

En réponse aux diverses crises financières observées ces dernières décennies et face à l’impuissance ressentie des populations envers leurs gouvernements, des initiatives telles que la mise en place d’un système monétaire alternatif (...)


  • Publié le 04 déc. 2018 - 12:03 GMT
    par Tariq Rami|Grandpariscirculaire.org
    Vue 77 fois




Recherchez

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités