Emplois circulaires au carré : une étude inédite sur le potentiel de l’économie circulaire en Ile-de-France d’ici 2030 !

  • 2019-10-28 16:30:36
  • /
  • Grandpariscirculaire.org
  • /
  • 62
  • Auteur : Samuel Sauvage
  • Partenaire : J.P. Morgan
  • Porteur : Auxilia
  • Date de publication : 2019-06-24

Résumé

L'économie circulaire, ses emplois et ses opportunités pour l'ESS dans l'Île-de-France de 2030.


Description

Quels sont les potentiels de développement de l’économie circulaire, notamment en matière d’emplois, dans les dix prochaines années en Île-de-France ? Dans quelle mesure les acteurs de l’économie sociale et solidaire pourront-ils en bénéficier, et sur quels secteurs en particulier ? Devant ces questions nouvelles, la présente étude-action s’est basée sur une méthodologie inédite combinant état des lieux documentaire, entretiens qualitatifs, ateliers collaboratifs et élaboration de scénarios prospectifs « de succès », sur plus d’un an d’investigation.

 

Suite à un travail considérable d’analyse des filières à l’aune d’une dizaine de critères définissant le potentiel en Ile-de-France d’ici 2030, il en ressort tout d’abord la sélection des 3 filières suivantes : la gestion des biodéchets, la gestion des ressources du BTP et le développement de recycleries. Chaque filière et sous-filière est analysée séparément dans ses forces et faiblesses, afin de permettre aux acteurs de se positionner sur ces champs. Pour chacune des trois filières prioritaires, une prospective dite « de succès » est rédigée et illustrée sous la forme d’un mur à escalader. Qu’il s’agisse des biodéchets, du BTP ou des recycleries, l’évolution nécessaire de six facteurs « critiques » de succès est analysée sous forme de fiche technique, définissant une trajectoire à horizon 2030, avec 2021 et 2025 pour étapes principales. Il en résulte la constitution de nouvelles boucles d’économie circulaire en Ile-de-France, avec plus de 30 000 emplois directs potentiellement à la clé. Ce fort potentiel appelle un ajustement des dispositifs de formation.

 

A ce titre, l’étude permet d’identifier le hiatus existant entre l’offre actuelle et les besoins futurs. Surtout, elle présente les nouveaux métiers et nouvelles compétences attendus dans ces trois filières, proposant un focus sur 3 emplois stratégiques pour les structures de l’ESS : chauffeur-collecteur de biodéchets, agent de déconstruction et agent de réemploi. L’exercice de prospective ayant identifié les étapes nécessaires au développement de l’économie circulaire, les recommandations sont nombreuses. Elles visent à la fois les pouvoirs publics, les acteurs de l’ESS et les entreprises de l’économie classique. Il est de la responsabilité de ces acteurs de mobiliser leurs moyens pour faire vivre ce potentiel, au bénéfice des générations actuelles comme futures.



 Emploi circulaire
  économie circulaire
  économie sociale et solidaire

Auteur de la page

  • Noëlie Liénard

    Chargée de mission

    Suivre
  • Sur les mêmes thèmes

     Emploi circulaire
      économie circulaire
      économie sociale et solidaire