Focus sur le Programme Rénovation Circulaire : un dispositif pilote métropolitain pour faire converger les enjeux climat et ressources

Focus sur le Programme Rénovation Circulaire : un dispositif pilote métropolitain pour faire converger les enjeux climat et ressources

Les défis environnementaux posés par la rénovation et la réhabilitation du bâti  

La Métropole du Grand Paris est un territoire urbain dense, marqué un fort renouvellement urbain (rénovation urbaine, chantiers du Grand Paris Express, JO 2024). Dans ce cadre, le secteur de la construction est porteur d'enjeux de ressources exacerbés : il représente 75% des déchets générés et 40% des matières consommées chaque année.  

Si l’enjeu du dérèglement climatique est désormais bien connu de tous et intégré dans les politiques publiques, la question de la raréfaction des ressources ne doit pas être sous-estimée.  

En ce qui concerne la filière bâtiment, la préservation des ressources passe notamment par l’allongement de la durée d’usage des ouvrages, produits, équipements et matériaux existants. Dans une perspective de faire converger les enjeux de sobriété carbone et d’efficacité matière, il apparaît donc nécessaire de prioriser la rénovation du bâti existant au prisme de l’économie circulaire.

 

La commande publique, un levier d’impulsion au service des nouvelles filières circulaires et solidaires 

La commande publique, qui représente environ 8% du PIB français, est un levier essentiel à activer en vue d’accélérer la transition vers l’économie circulaire et solidaire.  

Dans ce cadre, la Métropole du Grand Paris et ses partenaires ont mis en place le Programme Achats Circulaires et Solidaires. Créé en 2018, celui-ci s’est donné pour mission d’accompagner les acteurs publics à mieux intégrer des critères d’économie circulaire et solidaire dans les marchés. 

La rénovation et la réhabilitation des bâtiments publics revêtent une importance particulière en termes d’achats, et font par ailleurs l’objet d’obligations règlementaires fixés par le Dispositif Eco Efficacité Tertiaire (DEET). Ce “décret tertiaire” impose une réduction des consommations énergétiques pour les bâtiments tertiaire de 60 % à l’horizon 2050.  

Dans le prolongement du Programme Achats Circulaires et Solidaires, la Métropole du Grand Paris a donc structuré un programme pilote pour accompagner les communes à intégrer des critères d’économie circulaire dans leurs projets de rénovation et de réhabilitation de bâtiments publics : le Programme Rénovation Circulaire.

 

Le Programme Rénovation Circulaire, une ambition de démonstrateur et d’activation des filières d’économie circulaire 

L’objectif de ce programme est dans un premier temps d’accompagner 12 collectivités pionnières afin de faire émerger des bâtiments publics démonstrateurs et réplicables. 

Lancé depuis septembre dernier pour une durée de deux ans, l’accompagnement proposé aux collectivités se décline en deux volets :

  • Un accompagnement collectif opéré par le centre de ressources francilien Ekopolis  qui vise à créer une communauté de partage entre les collectivités métropolitaines.

  • Un accompagnement individuel opéré par l’entreprise SETEC qui vise à accompagner les communes dans le déploiement de leurs projets exemplaires. 

A terme, l’objectif du programme est de permettre à l’ensemble des collectivités métropolitaines d'engager des projets de rénovation et de réhabilitation de leurs bâtiments publics en y intégrant de l’économie circulaire et solidaire.

 

 

 

Partager :
829
Auteur de la page

Anna Demont

Chargée de mission construction circulaire (stagiaire)

Modérateur

Adrian Deboutière

Chargé de mission économie circulaire et animation territoriale