[Veille] L'Info-INEC du 13 juillet 2023

[Veille] L'Info-INEC du 13 juillet 2023

 

Plastique

 

Un rapport de l’Opesct rappelle que l’économie circulaire ne se limite pas au recyclage du plastique 

Dans une note scientifique de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (Opesct), les deux rapporteurs rappellent que le recyclage du plastique ne peut pas à lui seul garantir la mise en place d’une économie circulaire. Les chiffres encore trop bas du recyclage du plastique (9% au niveau mondial) favorisent la linéarité de son économie. Le rapport pointe du doigt les plastiques, encore trop nombreux, qui ne se recyclent pas ou peu. Les efforts pour l’écoconception des produits sont notables, mais encore trop peu effectifs, et le recyclage va moins vite que la production en elle-même.   

Alors qu’un triplement de la production de plastique est attendue d’ici à 2060, le rapport interpelle sur la nécessité de développer les filières de recyclage, mais avant tout, d’accentuer les efforts sur les alternatives écologiques au plastique.  

Le rapport de l’Opecst rappelle que le reyclage du plastique ne fait pas toute la circularité – Actu environnement 

 

Gaspillage alimentaire 

 

L’UE veut faire baisser de 30% le gaspillage alimentaire dans les pays européens  

L’UE a fixé un nouvel objectif de réduction de 30% des déchets alimentaires par rapport à 2020. Cet objectif s’appliquera aux restaurants, commerces et ménages des pays européens. Chaque pays sera libre d’adapter sa réglementation pour parvenir à cet objectif. En 2020, les ménages étaient à l’origine de 131kg de déchets alimentaires par habitant. Les dons de nourriture ou l’usage de ces déchets à des fins agricoles (nourriture pour animaux/engrais) font partis des solutions avancées par Bruxelles pour guider les Etats dans cette démarche.  

Un objectif de réduction de 30% des déchets alimentaires dans l’UE – Le Parisien avec l’AFP 

 

Europe

 

L’UE encore loin d’atteindre les objectifs fixés en matière de recyclage 

La Cour des comptes européenne estime que les mesures mises en place au niveau européen ne seront pas suffisantes pour atteindre l’objectif de doublement de part de matière recyclée d’ici 2030, voulu par l’UE. Les Etats se sont en effet trop concentrés sur la question de la gestion des déchets, certes importante, mais sans prendre en compte la question de leur prévention. Le taux de circularité européen reste de ce fait très faible, il recule même dans certains Etats. La Cour des comptes encourage donc les Etats et l’UE à mettre en œuvre rapidement des mesures qui permettront d’atteindre les objectifs affichés.  

La Cour des comptes critique les petites avancées en terme de circularité dans l’UE – Le point 

 

Transition écologique

 

Sept milliards d’euros en 2024 pour accélérer la transition écologique 

Afin de tenter de respecter les objectifs de réduction de 55% d’émission de gaz à effet de serre pour 2030 sur son territoire, le gouvernement français a annoncé qu’une enveloppe de sept milliards d’euros allait être débloquée en 2024.  

Ce montant servira à l’aide à la rénovation énergétique, au financement des transports en commun et des énergies renouvelables, ainsi qu’à la transition agricole. L’objectif, pour la Première ministre, est de s’appuyer sur les dispositifs qui existent déjà, pour les renforcer, et en développer de nouveaux, à hauteur de 40%, tel que l’avion bas carbone.  

L’Etat va mobiliser 7 milliards d’euros supplémentaires en 2024 pour la transition écologique – Banque des territoires 

 

L’info-INEC hebdomadaire complète de l’INEC présente aussi les derniers décrets et annonces ministérielles, consultations publiques, appels à projets, ainsi que des documents de décryptage, comptes-rendus de réunions et la presse hebdomadaire autour des thématiques d’économie circulaire… 

Plus d’information sur le site de l’INEC, organisme de référence et d’influence autour de l’économie de la ressource.

 

Partager :
750
Auteur de la page

Ilona Petit